Pourquoi si peu ouvrent leur g.....?


Suite à la fin du procès Puerto et à la décision scandaleuse de la justice espagnole de détruire les preuves et de ne pas révéler l'identité des tricheurs, seul quelques sportifs de haut niveau ont fustigé cette décision.
 
Le plus médiatique et un des plus virulent n'est autre que le tennisman Rafael Nadal qui a déclaré :''Je trouve injuste que les noms des tricheurs ne soient pas donnée, qu'ils soient espagnols ou non. L'image que ce verdict laisse de notre pays n'est pas la meilleure qui puisse être donné. Cela me paraît une erreur que les noms des tricheurs ne soient pas connus, pour qu'au moins ils puissent sentir le mépris des autres sportifs et éprouver de la honte''. Nadal qui est pourtant souvent sujet à polémique quand on parle de dopage, n'a pas grand chose à gagner avec de tel propos, mais cela est tout à son honneur d'oser s'engager sur un tel sujet. Bien sur, certains vont sans doute voir là une grande hypocrisie, mais rien ne l'obligeait à commenter cette affaire et il aurait été bien plus simple pour lui de faire comme presque tout le monde et de rester silencieux.
 
Car les sportifs de haut niveaux à s'exprimer publiquement, sur l'affaire qui aurait du mettre en cause des sportifs de divers discipline (et pourquoi pas aussi le triathlon?..), se comptent quasi sur les doigts des mains. On trouve  Andy Murray et Julien Benneteau, l'athlète Paula Radclife et  quelques autres...
 
Cette décision honteuse et scandaleuse aurait du être le prétexte à un soulèvement de tous les sportifs "clean" !  Mais beaucoup on malheureusement comprit depuis très longtemps qu'il n'y a pas grand chose à faire contre ce fléau et qu'il vaut mieux rester discret et surtout ne pas aller contre les nombreux  intérêts en place.
 
L'AMA qui ne peut faire moins que de juger la décision comme "Déceventante et insatisfaisante pour toute la communauté antidopage", insiste sur le fait que "la lutte anti dopage pour être efficace nécessite la coopération et l'implication d'un large éventail d'acteurs, y compris les autorités publiques''. Malheureusement, cette affaire Puerto démontre que l'on est encore loin de cette exigence...
 
En attendant et même si cela ne sert à rien, je HUUUURRRRLLLEEEEEE  que je suis outré !  
 
Bon courage à tous ceux qui continuent la lutte ! 
 
Par cb le 8/05/2013 
 
  

Multriman Partenaires

partenaire
Multriman - 23 bis Chemin de la Chabure 42400 Saint Chamond - Tél. 06 64 29 29 00 - cbastie@multriman.com
Multitex, développement internet