La donne change à Hawaii..

Cette année 2011 était la première année qui faisait suite à la qualification avec le Kona Pro Ranking et cela a un peu changé la donne.
 
Cette première édition suite au ranking a naturellement été celle avec le moins de triathlètes Pro à l'arrivée... En effet seulement 35 Pro ont franchi la ligne et seulement 28 sont vraiment dans la course à moins de 1h05' du premier. Comparativement en 2010, qui  limitait pourtant déjà le nombre de Pro à 70 contre un maximum de 110 sur certaines éditions passées, on retrouvait 56 finishers  et 46 étaient à moins d'1h du premier. Le pourcentage de finisher était de plus de 80% alors que cette année, il est retombé à 70% comme par le passé. Cela a donc naturellement fait gagner quelques places aux meilleurs GA, car si il fallait être à moins de 46' de la gagne en 2010 pour figurer dans les 40 premiers, cet écart est monté à 58' cette année et donc  pas seulement du fait de la performance d'Alexander. Mais heureusement qu'il y a eu ces quelques places gagnées  pour ces quelques amateurs, car pour le reste le niveau ne fait que se densifier d'année en année ! La preuve en est que le top 100 est lui resté au même niveau d'écart par rapport au premier (  moins de 1h12' en 2011, contre 1h09' en 2010 et 1h11 en 2008 ). Et pour tous, une petite défaillance est synonyme d'une dégringolade au classement !
 
Pour revenir sur la course, celle ci était d'une très grande densité avec encore un groupe de 30 triathlètes au demi tour vélo en tête de course ! Mais comme toujours le vent de côté a fait son travail et beaucoup ont payé un rythme un peu trop soutenu. Il est normal que beaucoup tentent leur chance en début de course. Tous ces triathlètes ont des FTP très proches et sur la première partie de course quelques watts ''en trop'' pour certains permettent de rester au contact. C'est le risque à prendre pour espérer monter sur le podium de la course. Le top 5 est lui resté accessible au gestionnaire Timo Bratch qui après une natation en retrait,  a gardé son rythme à distance en vélo, pour remonter sur le marathon. Et cela est vrai aussi pour Lowe 11e, (le petit ami de Chrissie qui ne cesse de progresser ) et pour Viennot, Major,  tous plus ou moins retardés  à la sortie de l'eau mais finalement Top 20 !
 
Au final,  superbe victoire attendue,  du grand Graig Alexander à 38 ans !  Dans les 10 premiers un très grand bravo à Mike Aigroz, dont les propos d'avant course étaient très lucides et très intéressants, et qui réalise au final la course de sa vie sans s'être préparé au mieux pour cette édition... L'entraînement n'est décidement pas une science exacte !
 
Côté Français, un grand bravo, aussi à Cyril Viennot qui confirme brillament ses belles performances de Roth, Afrique du Sud et Zurich avec encore un super marathon ! Cyril semble vraiment être doté de la faculté à ''durer'' sur le marathon ce qui constitue une des plus grandes qualités pour la distance.
Talent dont dispose aussi le grand Fabrice Houzelle, ce qui lui permet d'être encore sur le podium des GA Français, seulement devancé par Nicolas Hemet qui réalise  une course parfaitement contrôlée.
Ce qui n'a pas été le cas de DFF dont le tempérament est plutot toujours tourné vers l'offensive !  Il est le dernier membre du podium GA Français.  Victime de l'arrachage de ses lunettes dès le départ en natation, il s'est ensuite un peu ''énervé" sur son vélo pour arriver à T2 en tête avant de faiblir sur le marathon.
 
Félicitations à tous les finishers ! Surtout les Français et vivement l'année prochaine... Avec Cyril en chef de file, mais aussi on  l'espère un Vernay revanchard, quelques nouveaux ''rookies'' !?.. ( chez les garçons et les filles !.. ) et des GA toujours plus nombreux ! La course au KPR est à nouveau lancée !...

Multriman Partenaires

partenaire
Multriman - 23 bis Chemin de la Chabure 42400 Saint Chamond - Tél. 06 64 29 29 00 - cbastie@multriman.com
Multitex, développement internet