IM Texas. Jurkiewicz répond aux athlètes



Avant son retour sur ironman, Jeremy Jurkiewicz a accepté de répondre aux questions de triathlètes Français présents sur l'épreuve. 
 
 
 

Le 70.3 du Texas il y un mois t'a montré en tête de natation et à un niveau peut-être jamais atteint jusqu'à maintenant à pied avec un semi en 1h16, accueilles tu la réduction à 150kms du parcours vélo comme une bonne nouvelle? 

 

Une bonne natation oui (mais mon passé de nageur m’aide sur ce point). La course à pied m’inquiétait car l’hiver a été difficile dans cette discipline avec quelques arrêts.  Et finalement, oui sûrement une de mes meilleures course à pied sur Half.  Maintenant la distance IM est tout autre chose.  L’année dernière, c’est évident que ces 30km de moins m’auraient placé en meilleure position à la fin du vélo. Mais ce n’est pas pour cela que je prends la réduction de la distance avec joie. Je veux performer sur IronMan et avec la distance, en passant correctement les 180km.

 

Une course au Texas début avril puis une autre mi mai et pourtant tu reviens de 3 semaines à Panama City. Pourquoi ce choix? 


Plus de 3 semaines en Floride effectivement mais pour l’entrainement c’était nécessaire. Ma semaine d’avant course ici l’année dernière m’a fait faire ce choix, c’était (très) grosse pluie quasiment en continue.   Cela c’est confirmé avec encore de très très gros orages autour de Houston cette année.

De plus, je connaissais l’endroit (3 séjours là-bas). C’était donc un gain d’énergie et de temps de connaître les lieux, routes etc etc.

 

Tu as pris la décision de faire un long séjour sur place au Texas et en Floride.Explique nous pourquoi et surtout quels bénéfices penses tu en tirer?


L’année dernière j’ai énormément souffert de la chaleur ici et il me paraissait nécessaire de venir plusieurs semaines avant afin d’essayer de m’acclimater au mieux.  D’autant plus que j’ai pu courir une première fois ici sur le 70.3 du Texas et donc profiter d’un voyage pour faire deux courses.

J’espère donc souffrir un peu moins de la chaleur samedi.

 
 

Comment envisages tu de gérer la course de samedi? La résistance à la chaleur risque d’être un des points important samedi, Comment vas tu te protéger pour limiter son impact sur ta performance?


La course va se faire contre les autres mais essentiellement contre sois même. Il faudra rester attentif à ses propres sensations. 
La chaleur sera une chose primordiale c’est sûr. Il faut mettre en place une stratégie, et avoir un plan pour lutter contre ça. 

 
 
 
Par LM, SL, JJ le 13/05/2016 
 

Multriman Partenaires

partenaire
Multriman - 23 bis Chemin de la Chabure 42400 Saint Chamond - Tél. 06 64 29 29 00 - cbastie@multriman.com
Multitex, développement internet