Des contrôles pour Kona


Si on pouvait reprocher il y a quelques années à la WTC de négliger les contrôles anti dopage à Hawaï, elle semble s'être bien rattrapée.
 
Beaucoup de contrôles ont été réalisés chez les ''Pro''. Cyril Viennot, Denis Chevrot, Jeremy Jurkiewicz  ont été contrôlés sur l'île. Mais les GA n'ont pas été négligés...
 
Pour exemple, Linda Guinoiseau, remarquée après son podium scratch sur l'IM de Nice et présente sur la course à Kona a subi 3 contrôles en 1 mois dont 2 nocturnes en France avant son départ.
 
Linda : '' 1er contrôle anti dopage à la maison le 9 septembre à 21h15, un 2ème le 29 septembre toujours à domicile à 21h05 et enfin le 3ème au retrait des dossards à Kona. Je pense que la boucle est bouclée ! Ça fait bizarre d'ouvrir la porte de chez soit et de voir des contrôleurs surtout quand vous n'êtes pas sur les listes de hauts niveaux et que vous n'êtes donc pas soumis au système Adams. 3 contrôles en 1 mois ça me paraît quand même beaucoup ... Mais bon pourquoi pas ! Heureusement que je n'ai pas gagné l'ironman de Nice !..Je trouve cela très bien si cela peut servir à la lutte anti dopage. De toute façon, un des seuls moyens pour trouver les tricheurs est de faire des contrôles donc quand il y en a, il faut les accepter. C'est une bonne chose. Mon 2ème contrôle a duré plus longtemps ... 21h05 à 23h car ayant travaillé la journée, j'ai fait quelques courses en sortant du boulot puis enchaîné sur l'entraînement. Comme je suis rentrée à 21h et qu'il faut attendre 2h avant de pouvoir faire un prélèvement sanguin après le sport ça a donc duré plus longtemps que prévu ! Les contrôleurs savent qu'en venant en pleine journée, ils ont peu de chance de nous trouver à domicile donc ils viennent le soir. Ce qui est compréhensible!'' 
 
La course... 
 
Place donc maintenant à la course ! Comme toujours la start list fait peur ! La victoire semble promise aux allemands… Mais beaucoup de triathlètes sont là pour monter sur le podium. Pour Frodeno, Kienle, Van Lierde, Potts,  Frommhold, Vanhoenacker, Don, Llanos, Kahlefeldt, Raelert, Mc Kenzie, Mac Mahon, Bozone, Bell, Schildknecht qui ont tous des carrières déjà très riches,  une place en dehors du top 10 ne serait pas très valorisante.
 
Il n'y aura cependant pas de la place pour tout le monde … Car tous les autres inscrits ou presque espèrent ce top 10 et beaucoup en ont la capacité… Mais avec les primes s'arrêtant au 10e et les points au KPR peu significatifs au-delà de la 15e place, beaucoup sortiront plus ou moins de la course s'ils s'éloignent de leur objectif. Il faut une belle motivation et beaucoup d'humilité pour lutter sans jamais lâcher mentalement pour une place entre 15 et 50. Mais c'est aussi là que l'on reconnait un champion.
 
Les Français, comme tous, voient la pression monter. Jeremy est dans une situation particulière en sachant qu'il sera impossible d'aller au bout. Cyril revient après un top 5, Romain après un top 10. Mais tous les 2 peuvent se dire qu'ils l'ont déjà fait et que l'on ne pourra jamais leur enlever cette performance quelle que soit leurs résultats dans le futur. Denis Chevrot  est lui attendu et a encore tout à faire ici à Hawaï, mais il n'est pas venu seulement pour découvrir...
 
 
Par cb le 10/1015 
 
 
 
 
 
 
 
 

Multriman Partenaires

partenaire
Multriman - 23 bis Chemin de la Chabure 42400 Saint Chamond - Tél. 06 64 29 29 00 - cbastie@multriman.com
Multitex, développement internet