Denis Chevrot : ''Le dopage gangrène le sport…''


L'affaire ''Jeuland'' a fait reparler du dopage dans le triathlon et  a ravivé les soupçons sur toutes les belles performances des français. Cela est donc l'occasion de poser quelques questions, sur ce sujet trop souvent occulté, à nos meilleurs représentants en longue distance. La victoire de Denis Chevrot sur le dernier Ironman Busselton n'est pas passée inaperçue et il  a lui aussi bien voulu répondre. 
 

Que penses tu du dopage ? 

Le dopage gangrène le sport... Les résultats, les carrières, les retombées médiatiques, le sponsoring, tout est faussé!! 


Fais tu partie d'un groupe cible ? 

Non


Sans le nommer, as tu déjà soupçonné quelqu'un de dopage? 

Certaines performances sont étranges, du jour au lendemain un sportif réalise des résultats extra-ordinaires, puis quelques temps plus tard il revient à son niveau d'avant. Je ne dis pas que c'est impossible "d'exploser au haut niveau", mais quand on a trouvé la bonne façon de s'entrainer c'est étrange de redevenir normal au bout d'une saison ou deux..


As tu, toi, été soupçonné de dopage?

Pas que je sache.


En veux tu à ces athlètes qui triches et se font prendre? 

Je ne leur en veux pas de se faire prendre, mais je leur en veux de tricher. Ils volent des places et des résultats à ceux qui sont propres, et forcément les bons résultats attirent les partenaires et les attentions qui n'iront pas aux personnes pratiquant proprement. Certaines personnes ayant avouées ou ayant été contrôlées positive commentent pour différentes chaînes de télévision sans que leur aura n'ait été touchée...


Penses tu que la lutte contre le dopage soit suffisante? 

Non. On a plusieurs de cas de sportifs ayant avoués s'être dopés, durant toute la durée de leur carrière, sans s'être fait contrôlé positif. C'est forcément que quelque chose ne va pas.
Pour commencer j'aimerai qu'il y ait plus de contrôles, à titre personnel je n'ai été contrôlé qu'une seule fois (après l'Ironman Busselton).
Sans vouloir définir l'échelle, je suis pour des sanctions allant jusqu'à la prison, pour la confiscation de tous les biens et pour l'interdiction de rester dans le milieu du sport (en tant que pratiquant, encadrant, entraineur,...) des athlètes qui se font contrôlés positivement.
 
 
Par cb le 14/01/2015 

Multriman Partenaires

partenaire
Multriman - 23 bis Chemin de la Chabure 42400 Saint Chamond - Tél. 06 64 29 29 00 - cbastie@multriman.com
Multitex, développement internet