Qui a un moteur dans son vélo ?!..


Alors que l'affaire ''Hesjedal'' sur la Vuelta agite tous les réseaux sociaux, nous sommes en droit d'imaginer que certains triathlètes sont assistés par un moteur électrique sur la partie vélo...
 
L'UCI qui semble pourtant aujourd'hui maitriser, voir verrouiller toutes les affaires de dopages ( plus aucune ''grosse affaire'' ne vient troubler le monde du vélo depuis plus de 2 ans…) n'a pu empêcher certains spectateurs de s'interroger sur l'honnêteté du Canadien Hesjedal après sa chute lors de la 7e étape.
 
Les images sont pourtant très troublantes et certains analystes semblent plus que convaincus par la présence d'un moteur.
 
Alors peut être les images sont elles trompeuses et le pauvre Canadien en est victime. Mais alors, lui , sont équipes et l'UCI doivent faire le maximum pour donner des explications plutôt que de donner une fois de plus l'impression d'étouffer l'affaire pour ne pas nuire à la nouvelle belle image du sport.
 
Et pourtant, alors que les vélos électriques se vendent de mieux en mieux dans les boutiques, on sait très bien qu'il est maintenant tout à fait possible d'apporter quelques watts supplémentaires à des athlètes qui en possèdent déjà beaucoup dans les jambes. L'UCI a bien mis en place quelques contrôles à l'arrivée pour éviter ce genre de tricherie. Mais l'ITU et la FFTri bien qu'ayant la possibilité de sanctionner via des points généraux, n'ont aucune réglementation spécifique concernant la présence d'une aide motorisée. Et dans la pratique rien n'est fait jusqu'à présent par les différentes fédérations ou organismes réglementant le triathlon pour surveiller d'éventuels vélo ''électrique''…
 
On peut donc très bien imaginer Denis Chevrot sur son nouveau vélo à 320w et en 4h03' sur le prochain Ironman de Barcelone sans aucun contrôle sur sa machine avant ou après l'épreuve…. 
 
Par cb le  4/09/2014
 
 

Multriman Partenaires

partenaire
Multriman - 23 bis Chemin de la Chabure 42400 Saint Chamond - Tél. 06 64 29 29 00 - cbastie@multriman.com
Multitex, développement internet