Jurkiewicz comme un grand !


 
 
Jeremy a réalisé une belle performance pour s'imposer sur l'ironman de Busselton en menant la course de bout en bout.
 
On peut affirmer que le jeune ligérien à encore franchis un palier dans sa progression en remportant un ironman P2000 à 75000 dollars devant une belle concurrence, mais surtout en gérant la course comme un favori. 
 
La victoire de Jeremy ne peut souffrir d'aucune contestation ou critique car Jeremy a réalisé une performance qui ne doit absolument rien à personne et c'est cela qui est vraiment positif  pour l'avenir.
 
Il sort en tête en natation en compagnie de Luke Bell et prend rapidement les commandes de la course en gérant son effort sur le début du vélo. On peut alors constater ses progrès sur cette discipline, car en restant toujours en contrôle, il parvient à s'échapper en tête de course pour distancer ses principaux adversaires Bell et Raelert  (qui abandonneront assez vite), mais aussi et surtout Dellow, Crawford, White et Thomschke. Ces 2 derniers lui reprendront un petit peu de temps en fin de parcours pour recoller au groupe de Dellow, mais Jeremy compte encore 3'30" d'avance à la fin des 180km.
 
Il peut donc s'élancer optimiste sur la course à pied qui est la discipline qui lui a souvent permis de faire la différence. Ces 3' d'avance lui autorise encore une parfaite gestion de son marathon alors que certains de ses rivaux sont obligés de prendre des risques pour tenter de revenir sur lui. White fait une entame de course à pied suicidaire et Dellow tente le coup peu avant le semi marathon. Mais tous les 2 paieront leurs efforts et se verront prendre la 2e place par l'allemand  Thomschke auteur d'une course à pied plus régulière.
 
Jeremy reste lui on ne peut plus régulier et à 15km/h ! Il sait après le 30e kilomètre qu'il a quasiment course gagnée, mais va chercher dans la belle et saine concurrence avec Denis Chevrot un super chrono en dessous de 8h09' (le temps de Denis il y a quelques semaines en Arizona…!!!) avec un marathon en 2h48' !
 
C'est dire que même dans une configuration de course plus ''tactique'', Jeremy aurait également franchi la ligne en vainqueur. Mais il a ajouté le panache de courir en tête de bout en bout comme le font souvent les grands noms du triathlon sur de leur force. 
 
Chez les filles,   la victoire revient à Elizabeth Lyles grâce à une excellent marathon en 3h00' ! Mareen Hufe est 2e et Lisa Maragon 3e.
 
Vous pouvez aussi retrouver la petite interview de Jeremy (et Denis)  d'avant course ICI (le site ayant été inaccessible dimanche certains sont peut être passés à côté…).
 
Par cb le  9/12/13
 
 

Multriman Partenaires

partenaire
Multriman - 23 bis Chemin de la Chabure 42400 Saint Chamond - Tél. 06 64 29 29 00 - cbastie@multriman.com
Multitex, développement internet